Partagez|

Ayden de Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Ayden
« Admin/Apprenti magicien »
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge † : 21 ans
Race † : Humain magique
Royaume † : Jade
Occupation † : Apprenti magicien
Crédits † : Myself
Fiche RPG
Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Orientation: Hétérosexuel

MessageSujet: Ayden de Jade Jeu 17 Nov - 1:37




Ayden de Jade

FT. Kangjun Seo





Informations Générales

Prénom : Ayden
Âge : 21 ans
Race : Être magique
Orientation : Hétérosexuel
Occupation : Apprenti magicien
Royaume : Jade




À propos du joueur

Bonjour à tous! Je suis l'administrateur suprême du forum   J'ai dix ans d'expérience en RP, et j'ai débuté sur un forum des CDE. Du haut de mes presque 23 ans, je promet de faire de mon mieux pour que l'expérience soit inoubliable!




Physique

Du haut de son mètre quatre-ving trois, Ayden a toujours attiré l'attention d'une façon ou d'une autre. Toujours plus grand que la majorité des autres enfants, il était aussi difficile d'ignorer son regard bleu comme le ciel, agrémenté d'une étincelle d'espièglerie. Sa peau, laiteuse et claire, fait l’envie de bien des gens depuis son plus jeune âge, et on lui répétait sans cesse qu’il avait retenu la beauté et les lèvres pulpeuses de sa mère, la défunte reine Edrah, depuis bien longtemps. Ses cheveux bruns, parfois plus clairs et certaines fois plus foncés, sont toujours rapidement coiffés et rebelles, ne lui donnant certainement pas un air royal. Malgré ses airs de grand galet, le jeune apprenti cache une bonne musculature sous ses vêtements, et est bâtit plus solidement qu’il en a l’air. À première vue, l’ancien prince ne semble pas avoir de défauts physiques, avec son sourire blanc, ses dents droites et son regard doux. Cependant, c’est là où les regardes ne peuvent se rendre qu’il cache quelques secrets, et plusieurs cicatrices sur son torse, son dos et ses bras, résultats de ses escapades dangereuses et ratées du passé. Préférant le confort plutôt que d’en mettre plein la vue, Ayden est toujours habillé plus simplement avec des vêtements traditionnels de son pays, sauf lorsqu’on l’oblige à faire autrement, et prend toujours bien sois de couvrir les parties qu’il ne souhaite pas exhiber aux autres. Il évite le plus possible de le faire, afin d’éviter les regards et les questions sur les vestiges de ses blessures.




Caractère

L’apprenti magicien est probablement l’une des personnes les moins malicieuses que vous rencontrerez dans votre vie. Possédant une âme pure, Ayden souhaite tout d’abord perfectionner ses capacités surnaturelles afin de pouvoir venir en aide aux gens autours de lui. Bien qu’il lui arrive d’être espiègle et qu’il aime bien s’amuser et jouer des tours, il ne lui passe jamais par la tête de faire quoi que ce soit qui puisse blesser une autre personne ou du moins, pas volontairement. Ayant acquis une grande maturité depuis son plus jeune âge, il profite toutefois de s’être libéré de ses responsabilités royales, et profite de la vie autant qu’il peut – même si cela veut dire de prendre des décisions stupides, et d’essayer des choses qu’il devrait laisser aux plus casse-cous. La confrontation n’étant pas sa manière favorite de résoudre les problèmes, le jeune homme tente toujours de discuter et de raisonner les autres personnes, mais sait quand il vaut mieux laisser tomber ou passer à l’offensive, dans des cas plus extrêmes. Bien qu’il soit généralement calme, et préfère aussi gérer les situations de la même façon, il n’a pas la langue dans sa poche et ne se retient pas de dire ce qu’il pense, toujours en étant poli cependant. C’est ce qu’il appelle faire la différence entre la franchise et manquer de filtre et de politesse. Bien qu’il sache que tout n’est pas noir ou blanc, et que certaines personnes ont des intentions beaucoup moins bienveillantes que les siennes, Ayden tente toujours d’offrir une deuxième chance aux autres et de rester en terrain neutre. Il lui arrive toutefois de perdre patience face aux individus qui ne montrent aucun remord pour ce qu’ils ont fait, particulièrement lorsqu’il s’agit de porter préjudice aux autres ou de les blesser. Dans certains cas, il a du mal à garder son sang-froid, et il lui arriver de dépasser les bornes, autant dans ses paroles que dans ses gestes, lorsqu’on le pousse à bout ou qu’on le met au pied du mur. Malgré tout, Ayden est une personne fort sympathique qu’il est agréable de fréquenter, à moins bien sûr de ne pas lui causer de problèmes et de toujours être gentil avec les autres autours de lui.




Informations supplémentaires

Il se lasse rapidement et cherche toujours de nouvelles activités. Il est assez gourmand, et friand de vin. Lorsqu'il est réellement contrarié ou en colère, il préfère s'isoler puisqu'il produit des illusions qu'il ne contrôle pas. Il préfère marcher nu pied qu'avec des chaussures, mais en porte tout de même par soucis de propreté. Il mange le moins de viande possible, puisqu'il est très attaché aux animaux, ainsi qu'à la nature. Malgré le fait qu'on complimente son apparence, il est très modeste, et déteste montrer son corps. Il déteste la confrontation, mais aime bien argumenter et les défis intellectuels. Il est très ouvert, et accepte facilement tout le monde, peu importe leurs différences. Il ne supporte toutefois pas les personnes mal intentionnées. Malgré sa maturité, il est parfois un peu trop impulsif.





Pouvoirs et magie

Même s'il comprend d'où les tensions proviennent, Ayden est d'avis que le passé doit rester derrière, et qu'il vaut mieux regarder devant et ne pas répéter les mêmes erreurs. Il sait qu'il croisera toujours la route d'individus fondamentalement mauvais, qu'ils soient magiques ou non, et qu'il vaut mieux se lier contre ceux-ci plutôt que de se séparer selon les races et les pouvoirs. Il possède un rêve utopique ou tout le monde pourrait vivre librement, sans avoir à cacher ses capacités, ou sans vivre de rejet de la part des autres, mais il sait que ce souhaite sera très difficile à accomplir. Au niveau des pouvoirs, Ayden possède les pouvoirs de base qui sont la télépathie et la télékinésie, lui permettant d'échanger avec les autres et de bouger des objets à l'aide de sa pensée. Il a aussi trois pouvoirs, qui ont fait de lui un potentiel magicien.

Navigation psychique : L'apprenti peut localiser une personne ou un objet à l'aide de son esprit et ce, peu importe sa position sur le continent, à moins de la connaître, ou de les avoir déjà vus. Pour le moment, son pouvoir se limite à une seule personne, ou un seul objet, et il n'arrive pas à localiser partout sur le grand territoire d'Enkidiev.

Illusion : Ce pouvoir lui permet tout simplement de créer des illusions qui affectent les cinq sens, sois le toucher, la vue, l'odorat, le goût et l’ouïe. À pleine capacité, celui-ci permet d'envoyer l'illusion à plusieurs personnes en même temps, et d'affecter tous les sens. Ayden, toutefois, peut se concentrer sur une ou deux personnes, et affecter quelques sens à la fois.

Mémoire eidétique - Plus connu sous le nom de ''mémoire absolue'', ce pouvoir lui permet de mémoriser rapidement toutes les informations qui passent devant ses yeux, qu'il s'agisse du contenu d'un livre, d'un visage, ou des détails précis d'un événement et d'une conversation. Son pouvoir, déjà maîtrisé, n'a pas d'effet secondaires à proprement dit, mais une personne à la recherche de trop de savoir pourrait éventuellement en mourir et surcharger son esprit.





Historique de votre personnage

- Votre Altesse, sortir à cette heure n’est pas raisonnable. Je vais devoir vous demander de retourner dans vos quartiers.

- Mais il fait beau ce soir ! C’est notre première nuit sans pluie depuis des jours… Je voulais simplement aller me dégourdir les jambes, et visiter nos animaux…

- Votre père m’a demandé de jeter un œil sur vous. Je devrai donc vous accompagner.

Le jeune prince héritier grogna de mécontentement avant de finalement se plier à l’homme engagé pour le surveiller et de le suivre en traînant des pieds. Aller voir les bêtes enfermées depuis un moment pour les protéger de la pluie ne faisait pas réellement partie de ses plans, et il avait cru à tort qu’il s’agirait d’une bonne excuse et qu’on le laisserait partir librement. Depuis la mort de sa mère, quelques-mois plus tôt à peine, le roi ne semblait plus être le même. Son fils le savait rongé par la solitude et la tristesse suite à la perte de sa femme, et ils se voyaient de plus en plus rarement. Malgré qu’il eût tout juste atteint sa dixième année d’existence, Ayden pouvait comprendre la distance que son père lui imposait depuis déjà plusieurs semaines. Il aurait bien voulu partager sa douleur avec quelqu’un, mais il comprenait que certains ont besoin d’être seuls afin de faire leur deuil.

Les jours étaient bien souvent longs. Il se rendait chaque matin à ses cours, donnés sur un étage différent de ses quartiers, mais s’ennuyait régulièrement. Tout semblait trop facile pour lui, et même les énigmes et défis lancés par ses professeurs étaient simples à résoudre, si bien qu’il s’en lassait rapidement. La vie au palais, bien que confortable, ne lui convenait pas particulièrement. Il observait les enfants du village s’adonner à des activités à l’extérieur. Il les voyait s’amuser, grimper aux arbres avant de se faire sermonner, et courir avec les animaux. Il les enviait, et n’arrivait pas à comprendre pourquoi on le forçait à rester dans l’enceinte du palais.

Depuis un moment déjà, l’enfant avait pris l’habitude de se sauver en douce à la tombée de la nuit. Il connaissait les passages moins occupés, et par où passer sans attirer l’attention. Il pouvait donc, durant quelques heures, visiter la forêt et les villages les plus près, sans jamais divulguer sa vraie identité.

Marchant tranquillement derrière son gardien, il songea au meilleur moyen de filer en douce. Son absence allait surement alerter les autres et son père le punirait quelques jours, mais les conséquences valaient la peine d’essayer. Il étouffait, et se devait de retourner dans la forêt, ne serait-ce que pour une heure ou deux. Arrivé à destination, Ayden passa un moment à caresser les chevaux restés bien au sec, alors que le gardien restait planté bien droit au centre de la sortie, scrutant la pénombre extérieure. Le prince pouvait presque affirmer avec certitude que personne n’était au courant du trou caché quelque part dans l’un des enclos du fond, permettant de se glisser silencieusement à l’extérieur. Le gardien risquait de mettre un moment à se rendre compte de sa disparition.

Tranquillement, il se dirigea vers le trou et en peu de temps, il prenait ses jambes à son cou en direction de la forêt de bambous, complètement assombrie à l’exception de quelques lanternes éclairant le sentier. Il mit un moment à s’arrêter, profitant de l’air frais sur son visage. Son escapade fût malheureusement de courte durée, et il entendit rapidement les trompettes annonçant sa disparition.

Roulant des yeux, il rebroussa chemin, déçu de ne pas avoir réussis à gagner plus de temps. Son nouveau gardien, bien que loin d’être méchant, ne lui plaisait pas du tout. Il passait son temps à l’étouffer, sans lui permettre d’aller où que ce soit. Faire des problèmes et inquiéter son père n’était pas son intention, mais il le voyait si peu souvent qu’il n’arrivait jamais à trouver l’occasion de lui dire qu’il avait besoin d’un peu plus d’espace pour être heureux. Il ne souhaitait pas se sauver, mais simplement avoir plus de liberté.

Au bout de quelques minutes, il entendit des pas venir dans sa direction, et indiqua sa présence pour que l’état de panique cesse enfin. Pourtant, personne ne vint vers lui. Les lanternes, allumées lors de son premier passage, étaient maintenant éteintes, rendant le retour vers le palais difficile. Pourtant, il ne lui vint pas une fois en tête que quelque chose d’étrange se préparait. Naïf, il ne se doutait pas une seconde qu’on puisse lui vouloir du mal.

C’est lorsque que quelque chose lui entra de plein fouet dans l’estomac, le faisant tomber à la renverse, qu’il comprit que quitter ses quartiers ce soir-là n’avait peut-être pas été la meilleure des idées. Le garçon s’écrasa lourdement sur le sol, une masse trois fois plus lourde que lui le plaquant fermement pour l’empêcher de se lever. Malgré ses nombreuses tentatives, quelque chose bloquait sa bouche, ne lui permettant donc pas de produire un seul son.

- Tais-toi si tu veux rester en vie !

La grosse voix était menaçante, et lui indiqua que son adversaire ne lui voulait probablement aucun bien. On lui banda les yeux et rapidement, d’autres personnes rejoignirent la bande.

- Il va valoir cher celui-là! Vous savez qui c’est? Monsieur le prince héritier en personne! J’ai entendu les gardes dire qu’ils étaient à sa recherche, et j’ai sauté sur l’occasion. Son père va nous cracher une montagne d’or pour le ravoir, surtout que sa pauvre femme vient de rendre l’âme.

Ayden se mit à se tortiller, dégoûté par ce qu’il venait d’entendre. Mais que pouvait-il faire pour se sortir de ce mauvais pas? Prenant une inspiration, il ouvrit ensuite grand la bouche pour croquer les gros doigts sales l’empêchant de parler, et ne relâcha sa prise que lorsque l’homme le libéra enfin. Ne sachant pas trop où il allait, il se mit à courir en retirant le bandeau de ses yeux. Un claquement se fit soudainement entendre, et une douleur lancinante lui traversa la poitrine, deux fois plutôt qu’une. Il s’écrasa sur les genoux, des larmes coulant sur ses joues. On venait de le fouetter comme un vulgaire animal, et de le marquer à vie.

Une chaleur se mit à monter du fond de ses entrailles, et la douleur se transforma en frustration. Il entendit des exclamations, mais ne discernait pas grand-chose à travers les larmes. Certains de ces sons se transformèrent en cris, alors que les quelques hommes présents se mirent soudainement à souffrir d’une douleur inconnue. Puis soudainement, tout s’arrêta.

- Qu’est-ce qui vient de se passer?!

- Aucune idée mais la douleur était atroce… Attendez! Le gosse! Où est passé le gamin?!

Ayden se releva, le corps endoloris et une migraine lui perçant le crâne. Il pouvait voir les hommes autours de lui qui eux, ne semblaient pas savoir où il était, même s’il se tenait toujours au même endroit. Sans perdre plus de temps, il prit la direction du château, sans comprendre ce qu’il venait de se passer, alors que les hommes s’éloignaient de lui pour le chercher plus loin dans la forêt.

___________________5 ans plus tôt
Faisant les cent pas, le jeune prince, maintenant devenu un adolescent en pleine crise identitaire, attendait impatiemment de finalement pouvoir parler à son père, en audience avec un magicien. Ce terme était encore nouveau pour lui, et roulait étrangement sur sa langue. Jusqu’à ce jour, personne ne croyait vraiment que les créatures des contes pour enfant coexistaient parmi eux. Trop jeune pour assister aux réunions de tous les souverains avec l’empereur, Ayden n’avait pas eu l’occasion d’entendre les faits par lui-même. Son père avait toutefois pris la peine de lui en parler puisqu’il était toujours prévu qu’un jour, son fils unique monte sur le trône à sa suite.

Selon ses dires, les êtres magiques existaient depuis toujours, et étaient aussi réels qu’il l’était lui-même. Ils se cachaient depuis des siècles, en faisant de leur mieux pour ne pas trop attirer l’attention. Le grand Empereur, toutefois, jugeait maintenant nécessaire de leur permettre de réintégrer la société, dans l’espoir de solidifier les liens entre tous les habitants d’Enkidiev. Ayden considérait cette décision comme étant la bonne, lui qui détestait profondément l’injustice.

Son accord, toutefois, était motivé par autre chose que son grand sens de l’égalité. Depuis les événements quelques années plutôt, l’adolescent se doutait qu’il n’était pas tout à fait comme les autres. Malgré ses efforts, il ne réussissait que rarement à utiliser ces capacités étranges, et prenait bien soin de le faire en secret pour que personne ne puisse les découvrir. Il se sentait encore plus seul depuis, incapable de savoir s’il pourrait trouver d’autres personnes comme lui. La discussion avec son paternel fût une révélation, et il comprit tout de suite : Il était magique.

Quelques jours plus tôt, un homme s’était présenté à lui. Pas vraiment vieux, mais tout de même plus que lui. Il se disait être magicien, comme dans les contes de fées, et lui avait sans problème prouvé ses habiletés. Ayden le reconnaissait comme étant l’un des professeurs du palais, et buvait ses paroles, avide de découvrir de nouvelles choses qu’il ne connaissait pas déjà. Il apprit ainsi que cet homme étrange l’observait depuis l’attaque lors de l’une de ses escapades, et qu’il voyait en lui un grand potentiel. Il souhaitait en faire son apprenti.

Le jeune Jadois, bien évidemment, s’était empressé d’accepter l’offre. Il devait cependant obtenir l’accord du roi. Devenir un apprenti signifiait aussi d’abandonner son statut au sein de la famille royale, ainsi que son titre d’héritier.

Ayden sursauta en entendant un bruit soudain provenant de la salle d’audience. La grande porte s’ouvrit quelques secondes plus tard, et son futur maître lui fit signe d’entrer, arborant une expression difficile à déchiffrer. En posant les yeux sur le roi, il remarqua que celui-ci semblait être bien contrarié. Il le somma de s’approcher de lui, et exigea qu’on les laisse seuls.

- Mon fils. Je viens d’avoir une discussion particulière avec monsieur, qui se proclame magicien. Je pense que tu connais déjà les motifs de sa visite.

- Oui, père.

- J’ai du mal à croire que ce qu’il dit est véridique. Tu n’as jamais montré de signes laissant croire que tu possèdes des… capacités.

- Si je puis me permettre, votre Altesse… J’ai eu l’occasion de l’observer plusieurs fois lors de ses sorties hors du château, et dans le cadre des cours. J’ai remarqué son impressionnante capacité à mémoriser tout ce qui passe devant ses yeux, qui démontre une grande intelligence, mais qui va au-delà de celle-ci. Sa majesté le prince possède des qualités qui feraient de lui un excellent magicien. Son cœur est pur et ses intentions sont bonnes, malgré ses tendances un peu rebelles. Il m’a fait part de son désir d’apprendre et de se dévouer à la tâche, et possède aussi d’autres pouvoirs. J’ai notamment décelé chez lui la capacité de produire des illusions, et de naviguer par la pensée. Grâce à mon enseignement, il pourrait apprendre à les maîtriser, et ensuite s’en servir pour faire le bien.

L’adolescent prit une grande inspiration avant de lever la tête et de faire face à son père. Il se sentait coupable de vouloir quitter le palais à tout prix, et échapper au destin que le titre d’héritier lui offrant. Il se sentait mal de vouloir abandonner son père en le laissant sans successeur. Et pourtant…

- Père, vous savez que je ne serai jamais un roi à la hauteur de ce que vous avez accomplis. Dès que j’ai pu, j’ai commencé à me sauver du château, pour découvrir ce qu’il y avait autours et échanger avec les habitants du royaume. Je ne suis pas fait pour mener une vie où je dois être assis sur le trône, et consulter un comité pour prendre des décisions… Je suis beaucoup plus spontané, et je préfère être libre de mes paroles et de mes actions.  

- Ayden, tu sais très bien que tu es le seul à pouvoir prendre mon poste lorsque je ne serai plus en mesure de le faire. Le trône se doit de rester dans notre famille.

- J’en suis conscient… Mais je ne crois pas que je serai un jour qualifié pour le prendre. Mon sang ne fait pas de moi la personne qu’il faut pour régner. Vous êtes encore très jeune… S’il-vous-plaît. Vivre au château me rend malheureux. Devenir apprenti, puis un jour magicien, me permettrait de voyager, de protéger le royaume et ses habitants… Je serais beaucoup plus utile à l’extérieur qu’à l’intérieur…

L’attente fut longue, et dura plusieurs jours durant lesquels Ayden ne sortit pas de ses quartiers, attendant patiemment le verdict de son père, qui pesait les pours et les contres d’une telle décision, en tentant de mettre ses sentiments personnels de côté. Le bonheur de son fils lui importait tout autant que le futur de son royaume, mais il devait bien se rendre à l’évidence. Il était encore dans la mi-trentaine, et avait toujours l’air aussi jeune et en santé. Tôt ou tard, il allait devoir se trouver une nouvelle reine, et mettre au monde de nouveaux enfants. Permettre à son seul fils encore vivant de quitter lui faisait certainement perdre un héritier mais au moins, il le saurait en vie, en sécurité et surtout, heureux.

Au bout de quelques jours, il se présenta lui-même dans les quartiers du prince pour lui faire part de sa décision, et des conditions qu’il se devait de lui imposer. Selon les lois, Ayden n’aurait plus la possibilité de résider au palais et allait perdre son titre dès son départ. Cependant, le souverain ne souhaitait pas faire une annonce publique, afin de protéger son fils en ces temps houleux où les êtres magiques commençaient tout juste à faire leur entrée. Les conditions furent donc bien simples : Cacher son identité lors de ses déplacements à l’extérieur du palais, ne permettre à personne de visiter ses quartiers qui allaient désormais être vides, et se présenter aux événements publics. Le résultat recherché était bien simple : Éviter que quiconque sache qu’il deviendrait un jour le magicien du royaume.

___________________Aujourd'hui
Une cape enroulée autour de lui et un masque couvrant la moitié de son visage, un Ayden maintenant adulte déambulait à travers les rues du village, aidant ici et là les citoyens à la recherche d’un peu d’aide. Depuis environ cinq ans maintenant, l’apprenti magicien avait quitté le palais royal pour s’installer dans une maison un peu plus rustique, mais toutefois très confortable et située dans un lieu tranquille de la forêt. Son maître possédait sa propre chaumière, à quelques minutes de marche de la sienne, et respectait toujours son intimité.

Ses progrès étaient remarquables, et le Jadois avait découvert, au fil des années, ses capacités à bouger des objets à l’aide de sa pensée, créer des illusions affectant les cinq sens, et localiser mentalement des personnes ou des objets. Il en avait certes beaucoup à apprendre encore, mais était aussi motivé que le premier jour.

Ses visites au château restaient régulières, et il se présentait parfois aux classes données par les différents professeurs, sans pour autant suivre de cours en particulier à toutes les semaines. Il s’était bâtit une réputation de prince mystérieux, que l’on apercevait très peu souvent et qui quittait la majorité du temps pour des voyages politiques. Évidemment, toutes ces rumeurs lui servaient de couverture pour cacher ses réelles activités.

Les tensions ressenties à travers les différents royaumes, bien qu’alarmantes parfois, le poussaient toutefois à apprendre encore plus vite, pour un jour s’assurer un poste de magicien et aider au niveau des conflits.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empereur
« Administrateur »
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge † : Inconnu
Race † : Humain
Royaume † : Partout
Occupation † : Grand Empereur
Crédits † : Fantasy-Avatars
Fiche RPG
Feuille de personnage
Statut: Célibataire
Orientation: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Ayden de Jade Lun 5 Déc - 17:37




Bienvenue

C'est maintenant à toi de choisir ta destinée



Approuvée

Cher membre. C'est avec plaisir que nous t'annonçons que ta présentation a été approuvée! Tu peux maintenant errer librement sur le forum, et commencer à rp. Mais avant toute chose, n'oublie pas d'activer ta fiche de personnage dans le profil et de créer ta fiche de liens! Tu peux aussi te rendre juste ici, afin de trouver tes premiers partenaires de RP ou encore si tu préfères tout de suite développer des liens. Peu importe ce que tu choisiras de faire, nous espérons que tu pourras faire évoluer ton personnage et surtout, t'amuser.

Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas

Ayden de Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Jade Bennson - Hey ! What did you expect ?
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE ENKIDIEV ▽ :: Administration :: Archives-